Se former à l’Ennéagramme pour mieux comprendre et accompagner les enfants

Pourquoi ?

Parents ou professionnels qui travaillez avec les enfants, n’avez-vous jamais rêvé d’un mode d’emploi qui vous permettrait de comprendre instantanément l’enfant en face de vous, quel qu’il soit, et de le ranger dans une case pour prédire son comportement ? 

Bien heureusement, une telle chose n’existe pas, et ce n’est pas là du tout la promesse de l’Ennéagramme appliqué aux enfants…

Loin de vouloir mettre l’Enfant dans une case ou de chercher à le définir, l’Ennéagramme nous propose de le regarder comme un être en construction, un être différent de soi, de l’enfant que l’on aura été soi-même.
Et en décrivant 9 facettes de la personnalité en construction chez l’Enfant, cet outil nous invite juste à mettre de la lumière et de la bienveillance sur cette différence, à la voir et à la comprendre.

Le piège de la bonne volonté

Nous les adultes, nous sommes souvent tentés, au contact des enfants, de chercher à leur éviter de traverser nos propres souffrances, de les protéger contre ce qui nous a blessé quand nous avions leur âge. Nous voulons tant les protéger ! Et à l’inverse, nous avons à cœur de les nourrir et de les pousser vers toutes ces choses que nous aurions tant voulu vivre, ou que nous avons justement vécues et qui nous ont fait tant de bien. Nous voudrions tant qu’ils soient heureux et qu’ils se sentent aimés !

Et quoi de plus normal ? Quoi de plus beau ? C’est là un mouvement d’Amour tout à fait naturel.

Le principal problème vient du fait que nos enfants ne sont pas nous… Mais plus encore, ils ne sont surtout pas les enfants que nous avons été. Et maintes fois, nous nous retrouvons à les protéger de ce que nous percevons comme une menace, ou à l’inverse, à ne pas percevoir ou comprendre leurs inquiétudes plus ou moins exprimées.

En d’autres termes, avec tout notre amour et armés de nos meilleures intentions, nos enfants vivront parfois nos tentatives de les protéger comme des restriction ou des signes d’un manque de confiance en eux, alors qu’ils pourront parfois se sentir abandonnés là où leurs besoins de sécurité étaient au maximum. Pour autant, sommes-nous coupables ? A mon sens, non. Nous ne l’avons pas vu, tout simplement parce que ce n’était pas là que nous regardions, absorbés par notre propre carte du monde, notre propre définition de l’Amour, de la Sécurité, de la Protection et de l’Éducation. Nous les adultes, nous sommes juste responsables

La puissance de l’Ennéagramme face aux enfants

Dans mon travail de thérapeute et de formatrice, j’ai rarement vu des parents profondément désireux de maintenir leur enfant dans l’insécurité, la souffrance et la solitude. J’ai plus souvent rencontré des parents et des professionnels de l’enfance désarmés devant des comportements d’un enfant qu’ils ne comprenaient pas. Étonnés, et parfois blessés de constater que malgré tous leurs efforts, rien ne « fonctionnait ». En colère devant des enfants qui « refusaient » de comprendre ou d’écouter… Ou plus tard, effarés d’entendre ce qui pouvait leur être reproché de la part de ces mêmes enfants à qui ils avaient tout donné. Bref, pleins de bonne volonté et d’amour à l’égard de ces enfants, qu’ils soient les leurs ou ceux que leur métier les amenait à prendre en charge.

La puissance de l’Ennéagramme, c’est tout simplement de nous inviter à regarder les enfants comme ils sont en eux-mêmes, et de mieux les comprendre profondément, dans leurs besoins d’Amour et de Sécurité, et de nous donner un outil pour ça : la description complète et cohérente des 9 facettes de la personnalité de l’enfant, pour vous permettre de mieux comprendre celui qui vous fait face (et par la même occasion, l’enfant que vous avez été).

En effet, s’il est vrai que tous les enfants ont universellement besoin d’Amour et de Sécurité, dès le plus jeune âge, la manière et l’endroit où ces besoins s’expriment sont fondamentalement différents.

En vous proposant cette grille de lecture, ce n’est pas un mode d’emploi que je souhaite vous donner, mais une myriade de petites lumières pour éclairer ce que pourrait être le paysage intérieur de l’enfant, ses peurs et ses motivations profondes, les croyances qu’il pourrait avoir tendance à développer… Bref, comprendre les subtilités de la construction de sa personnalité et de son évolution, et adapter votre communication.

Et si nos plus belles intentions pouvaient enfin ne plus rater leur cible …  

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *